Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog du documentaliste du Collège de Novalaise
  • le blog du documentaliste du Collège de Novalaise
  • : Fenêtre ouverte sur le monde de la documentation et de l'information à plus d'un titre (lecture, écriture, internet, sport...)
  • Contact
10 avril 2017 1 10 /04 /avril /2017 07:20
Comme des héros, nous avons le cœur rayé

Gorgé de soleil comme le Barolo des Langhe,

Cesare ne pavoise plus à l'ombre de Turin.

 

La campagne est égorgée dans la grande ville

et tout ce qui faisait la fortune de notre ami

ne vaut pas un euro au bord du Pô.

 

Pour cet effroi ô combien compréhensible et par

la grâce de madame Coutant, nos italianistes

rendront demain la monnaie de leur liesse.

 

Simili a degli eroi, abbiamo il cuore a strisce...

Pas si mince la jeunesse !

Pas si mince la jeunesse !

Repost 0
Published by PASCALOUP DE SAVOIE - dans Coups de coeur
commenter cet article
7 avril 2017 5 07 /04 /avril /2017 16:08
Maman adorable et fleurs périssables

Maman adorable et fleurs périssables

Page 11, Jacqueline se retrouve sur la route

de l'exode. Les forces d'occupation l'arrêtent

pour lui offrir des bonbons. Elle est encore faible.

L'épicier qui fait payer l'eau à ses compatriotes

n'aura pas les oreilles couleur griotte.

 

Page 11 toujours, Ariane voit rouge ; la résistance

ne s'achète pas avec des sucreries dans la paume

d'une petite fille : "Jette ça ! "

L'estomac de Jacqueline refuse de perdre ces bêtises

qui ont déjà gagné Cambrai.

 

Page 88, Jacqueline se retrouve sous la voûte

que rien n'érode. Ses grands gosses la fêtent.

Elle va souffler deux fois la bougie du débarquement.

La tarte aux cerises est gonflée comme un parachute

à Sainte-Mère-Église. Il nous faut tout de même dire :

"La farine est française." Brut de rire.

Repost 0
Published by PASCALOUP DE SAVOIE - dans Coups de coeur
commenter cet article
6 avril 2017 4 06 /04 /avril /2017 09:34
Museau brûlant

Derrière la vitre, un chat pleure jaune ;

il déteste voir la Grosse pomme gratter

le ciel. Pour renouer avec l'état contemplatif,

il miaule un taxi. Devant l'arbre et le champ,

avec l'oiseau et le papillon, fini d'être plaintif.

 

Museau brûlant
Repost 0
Published by PASCALOUP DE SAVOIE - dans Coups de coeur
commenter cet article
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 08:24
 Entrée soins intensifs : malades, personnels de santé, proches (1972-2015)

Entrée soins intensifs : malades, personnels de santé, proches (1972-2015)

Au sortir de son sommeil et sur le point

de se rendre pierre sur pierre, l'hôpital

Dorstter a choisi de prescrire dans le hall

l'anamorphose de Georges Rousse.

 

Dans une chambre du centre hospitalier

flambant depuis deux soleils, mon père,

médecin de son état antérieur et présent,

 

a bien voulu convenir que ce traitement

n'avait rien à voir avec une chimio.

Pas de rouste pour cette dose de brio.

 

Prise Martiningo

Prise Martiningo

Repost 0
Published by PASCALOUP DE SAVOIE - dans Coups de coeur
commenter cet article
18 mars 2017 6 18 /03 /mars /2017 12:45
Havre de vrai

Hier soir, dans l'espace culturel que Jean Blanc

a aussi donné à La Ravoire, le public avait l'âge

d'une jeunesse avancée.

 

Venu tout droit et tout rond de la piste des 70's,

Little Bob est arrivé sur la scène, vêtu d'un blouson

de cuir rouge qui ne doit rien à personne.

 

Au bout d'un concert bien plus grand que la pointure

de ses boots, Philippe et tous mes autres frères de rock

ont clamé, chauds encore, que Libero ne sera jamais

trop vieux pour aimer.

 

 

Repost 0
Published by PASCALOUP DE SAVOIE - dans Coups de coeur
commenter cet article