Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog du documentaliste du Collège de Novalaise
  • le blog du documentaliste du Collège de Novalaise
  • : Fenêtre ouverte sur le monde de la documentation et de l'information à plus d'un titre (lecture, écriture, internet, sport...)
  • Contact
10 juillet 2017 1 10 /07 /juillet /2017 20:51
Sans autres formes de procès

Place Métropole, le dernier des Justes

marche d'un chagrin qui saura grossir

à vue deuil...

 

En un autre lieu de rassemblement,

on lui remet le maillot jaune taille éléphant.

 

Un homme de la foule accuse du doigt

cette masse d'âme qui roule de soi.

 

Sans défense, le dernier des Justes

nous laisse répliquer : Rassure-toi Antéchrist,

dans le cercueil maigrir sera en tête de liste.

Sans autres formes de procès
Repost 0
Published by PASCALOUP DE SAVOIE - dans Coups de coeur
commenter cet article
7 juillet 2017 5 07 /07 /juillet /2017 14:30
Le V de la Victoire

Le V de la Victoire

Nos valises (sous les yeux ou ailleurs) sont prêtes.

Impossible d'oublier de choisir pour elles l'étiquette

Hôtel Hulot ou bien encore Retraite sans lambeaux.

 

On s'affaire au village du départ. Une lettre arrive

pour nous souhaiter une bonne traversée et la rive,

que nous avons su atteindre cette année encore,

justifie des remerciements, qui ne remplaceront jamais

le sourire d'un enfant : "Bonnes vacances, vous serez

toujours là en septembre?"

Dans les grandes largeurs
Repost 0
Published by PASCALOUP DE SAVOIE - dans Coups de coeur
commenter cet article
1 juillet 2017 6 01 /07 /juillet /2017 08:30

 

Il a tout d'un homme triste,

elle n'a plus rien d'une fleuriste.

 

Seules les épines prennent la parole,

leur rose rouge est traîne de gondole.

Repost 0
Published by PASCALOUP DE SAVOIE - dans Coups de coeur
commenter cet article
30 juin 2017 5 30 /06 /juin /2017 08:30
À la noce

Dans la grande ville à l'ombre du temps,

deux êtres ont veillé sur le sentiment

qu'ils se portaient à l'autel du silence.

 

La vie a tenu leur parole. Quelle élégance,

après 27 ans, de se reconnaître au premier regard !

Le café de l'horloge est aussi de permanence.

 

Un garçon remonté va lire, entre deux marcs,

tout le champagne de ce bas monde

pour le beau brun et la jolie blonde.

À la noce
Repost 0
Published by PASCALOUP DE SAVOIE - dans Coups de coeur
commenter cet article
16 juin 2017 5 16 /06 /juin /2017 07:12
Le début a de l'ancienneté

 

J'ai soixante ans et je ne laisserai personne

dire que c'est le sarcophage originel de la vie.

 

J'ai trois fois vingt ans et je laisserai le monde

entier dire que c'est le plus bel âge de l'envie.

Repost 0
Published by PASCALOUP DE SAVOIE - dans Coups de coeur
commenter cet article