Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog du documentaliste du Collège de Novalaise
  • le blog du documentaliste du Collège de Novalaise
  • : Fenêtre ouverte sur le monde de la documentation et de l'information à plus d'un titre (lecture, écriture, internet, sport...)
  • Contact
21 février 2015 6 21 /02 /février /2015 13:48

Qui se vexe de l'intelligence ne sort pas de

sa "propre" connaissance, est impur de soi

(et nous pensons à la horde qui s'afficha

"pure de l'autre" mardi dernier à la station

Richelieu-Drouot).

 

C'est comme si une équipe ne rendait pas

grâce à l'adversaire des tripes qu'il a rendues

nécessaires : Paris Saint-Germain a élevé

son jeu sous le feu de Chelsea !

 

On perd son identité si l'on ne gagne pas

sa part d'altérité.

 

Toujours est-il que ma vérité cycliste d'hier

a été on ne peut plus influencée par l'état

de mon père...

 

Du col de Saint-Saturnin à la coopérative

fruitière du Tremblay, en suffoquant par

les côtes de Méry et de Mouxy, j'ai témoigné

à la barre de mon Bianchi que Stéphane restait

placé sous oxygène, à l'hôpital qui sera bientôt

à la retraite.

 

C'est avec le même flambeau de famille

que j'ai pris le temps d'arrêter ce qui vacille

devant une maison qui abrita, il y a plus de 50 ans,

les internes en médecine générale.

 

Et je n'ai eu nul besoin d'une ordonnance pour revoir

la bassine d'eau estivale que je destinais à la tête

blonde de mon petit frère Philippe, tandis que notre

maman Jacqueline prenait le frais..."Papa, où t'es?"

 

Si ce billet a pu vous bassiner, pardonnez-moi

de ne pas le dévaluer.

 

SUNP0007.JPG

 

SUNP0021.JPG

 

SUNP0025.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by PASCALOUP DE SAVOIE - dans Mémoire
commenter cet article

commentaires