Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le blog du documentaliste du Collège de Novalaise
  • le blog du documentaliste du Collège de Novalaise
  • : Fenêtre ouverte sur le monde de la documentation et de l'information à plus d'un titre (lecture, écriture, internet, sport...)
  • Contact
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 05:33

nm-photo-224964.jpg

Crédits Photo : Nice Matin - Patrice Lapoirie

Eric de Montgolfier, l'ex-procureur de Chambéry,

de Valenciennes (où il entra dans le jardin

de la corruption du sport), de Nice et de Bourges

a le droit maintenant de tirer sa révérence.

 

Tout au long de sa carrière de magistrat,

il n'hésita jamais à jeter la première pierre

de la Justice à la face de l'immoralité publique.

 

Avec lui, le Parquet eut l'honneur de ne pas être

chancelant sur la piste de la Vérité.

Son regard d'aigle et ses airs de janséniste

intransigeant lui valurent plus d'une inimitié

(mais n'est-ce pas au nombre de ses ennemis

que l'on peut juger de la valeur d'un homme?).

 

Gilles Debernardi revient, en tout cas, pour

le Dauphiné libéré, sur une expression

de Stendhal particulièrement adaptée au choc

provoqué par son arrivée dans l'ancienne Capitale

des Ducs de Savoie : "Un coup de revolver

tiré dans un salon".

 

Reviendra-t-il couler ici les jours  de sa fin de vie?

Eric de Montgolfier ne condamne pas cette hypothèse

sans travail : "J'ai apprécié le décor, les pique-niques

en montagne, le marché du samedi matin à Chambéry..."

Partager cet article

Repost 0
Published by PASCALOUP DE SAVOIE - dans Citoyenneté
commenter cet article

commentaires